Pour Christine Boutin, les homos "peuvent se marier avec une personne d'un autre sexe"

La présidente du Parti chrétien-démocrate continue de demander à François Hollande un référendum sur la question du mariage des homosexuels.
La présidente du Parti chrétien-démocrate continue de demander à François Hollande un référendum sur la question du mariage des homosexuels. (WITT/SIPA)

La présidente du Parti chrétien-démocrate espère "plusieurs centaines de milliers de personnes" à la manifestation prévue le 13 janvier contre le mariage pour tous.

Christine Boutin a dit, lundi 24 décembre sur i-Télé, espérer "plusieurs centaines de milliers de personnes" à la manifestation prévue le 13 janvier contre le mariage pour tous, objet d'un projet de loi. Réfutant le fait que les homosexuels soient des citoyens discriminés, elle a aussi fait valoir qu"ils "peuvent se marier naturellement, mais il faut qu'ils se marient avec une autre personne d'un autre sexe, pas avec le même sexe".

Les partisans du projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels ont été près de 60 000 à descendre dans la rue, dimanche 16 décembre à Paris, pour une grande "manifestation pour l'égalité". C'est un peu moins que les 70 000 personnes rassemblées par les anti-mariage le 17 novembre, également à Paris.

La présidente du Parti chrétien-démocrate, mouvement associé à l'UMP, continue de demander à François Hollande d'organiser un référendum sur la question du mariage des homosexuels. "Les conséquences de ce texte sont très importantes, c'est un sujet de civilisation", affirme celle qui fut en 1999 une des plus violentes opposantes au Pacs. "Ça dépasse la majorité actuelle qui durera ce qu'elle durera, mais le texte, lui, sera irréversible."