Nintendo refuse d'autoriser le mariage gay dans l'un de ses jeux

Nintendo a refusé, mardi 6 mai 2014, d\'intégrer le mariage gay dans son jeu \"Tomodachi Life\".
Nintendo a refusé, mardi 6 mai 2014, d'intégrer le mariage gay dans son jeu "Tomodachi Life". ("TOMODACHI LIFE" / NINTENDO)

Un joueur homosexuel avait lancé une campagne pour permettre la création de couples de même sexe dans "Tomodachi Life", bientôt disponible aux Etats-Unis et en Europe.

Malgré sa campagne sur les réseaux sociaux, Tye Marini ne pourra pas épouser le personnage de son fiancé. La société Nintendo a annoncé, mardi 6 mai, qu'elle ne comptait pas autoriser le mariage homosexuel dans son jeu Tomodachi Life, bientôt disponible aux Etats-Unis et en Europe.

Dans ce jeu similaire aux Sims, les Mii, des personnages créés par les utilisateurs de Nintendo, vivent sur une île virtuelle. Ils peuvent manger, faire du shopping, jouer à des jeux et "tomber amoureux", précise l'entreprise sur le site officiel (en anglais).

"Tomodachi Life", un "monde alternatif"

Problème : dans la version sortie au Japon, où le mariage entre personnes de même sexe est interdit, les couples homosexuels ne sont pas autorisés. "Je veux pouvoir me marier au Mii de mon fiancé, mais je ne peux pas", a regretté Tye Marini, joueur gay de l'Arkansas (Etats-Unis) dans une vidéo, appelant les internautes à interpeller Nintendo sur les réseaux sociaux via le mot-clé #Miiquality.

"Vous importez vos personnages personnalisés dans le jeu, vous les nommez, vous leur donnez une personnalité, une voix, a-t-il expliqué dans une interview à Associated Press (article en anglais) pour justifier sa démarche. Mais ils ne peuvent pas tomber amoureux s'ils sont gays."

Pas suffisant pour convaincre Nintendo. Dans son communiqué, la société assure n'avoir "jamais eu l'intention de faire une forme de commentaire social" avec le jeu. Elle explique sa décision par le fait que Tomodachi Life est un "monde alternatif", pas une copie conforme de la réalité. Tye devra donc rester, pour l'instant, un célibataire virtuel.