Loi bioéthique : "Il est temps d'avancer", selon le député LREM Jean-Louis Touraine

FRANCE 2

Le rapporteur de la loi, examinée en deuxième lecture le 27 juillet à l'Assemblée, répond aux critiques de l'opposition sur le calendrier législatif, jugé trop rapide.

Le projet de loi bioéthique, qui ouvre la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, sera examiné en deuxième lecture à l'Assemblée nationale à compter du 27 juillet. À ceux qui, dans les rangs de l'opposition, estiment qu'il est inopportun de débattre sur une loi de cette importance au cœur de l'été, le rapporteur Jean-Louis Touraine répond : "Il est temps d'avancer". "La révision de la loi était inscrite pour 2018 (...) Nous avons déjà deux ans de retard", rappelle ce vendredi 24 juillet sur le plateau des 4 Vérités le député La République en Marche (LREM) du Rhône.

La délicate question de la ROPA

Une "nouveauté" a été introduite en commission : la Réception de l'ovocyte par le partenaire (ROPA), qui permet à une femme de faire une ponction ovocytaire. Cette mesure suscite des débats particulièrement houleux dans les deux chambres. Jean-Louis Touraine se félicite de ces saines discussions et rappelle "qu'il n'y a d'ailleurs pas de consigne de vote" sur cette question. Il estime toutefois qu'il n'y a aucune raison "autre qu'idéologique" d'interdire la ROPA.

Vous êtes à nouveau en ligne