Les états généraux de la PMA reportés à 2014

Des participants à la Gay Pride réclament le droit à la procréation médicalement assistée pour les femmes homosexuelles, le 29 juin 2013 à Paris. 
Des participants à la Gay Pride réclament le droit à la procréation médicalement assistée pour les femmes homosexuelles, le 29 juin 2013 à Paris.  (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) bouscule son calendrier à cause du débat sur la fin de vie. 

La question de la procréation médicalement assistée (PMA), notamment pour les couples homosexuels, ne sera débattue qu'en 2014. Mardi 2 juillet, le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) a annoncé le report de ses états généraux sur ce dossier. Ils étaient prévus en octobre ou novembre 2013, mais François Hollande a promis, lundi, un débat public sur la fin de vie, avant un possible projet de loi d'ici la fin de l'année.

Selon le président du CCNE, Jean-Claude Ameisen, interrogé par RMC/BFMTV, ce report a lieu car "on ne peut pas faire des états généraux sur tout en même temps". Et de préciser : "Donc, si on fait des états généraux dans le cadre du débat public sur la fin de la vie, on lancera les états généraux sur l'assistance médicale à la procréation au début 2014."

Vous êtes à nouveau en ligne