Homoparentalité : des discriminations à l'adoption ?

France 3

La responsable du service d'adoption de Seine-Maritime a reconnu que les bébés en bonne santé étaient réservés en priorité aux couples hétérosexuels. Des soupçons de discriminations qui suscitent un tollé jusque dans le gouvernement.

Cette femme, qui souhaite garder l'anonymat, est en couple depuis dix ans avec sa compagne. En 2016, candidate à l'adoption, elle rencontre la responsable des services sociaux de Seine-Maritime et comprend que son parcours va être très difficile. La Seine-Maritime aurait-elle des pratiques discriminatoires envers les couples homosexuels voulant adopter ? Selon Pascale Lemare, la directrice à l'adoption du département, interrogée par France Bleu, les homosexuels sont "atypiques".

Moins de dix couples homosexuels sont parvenus à adopter depuis 2013

Plusieurs associations de défense des homosexuels annoncent mardi 19 juin au soir porter plainte. La garde des Sceaux, elle, condamne ces propos. Le président de la Seine-Maritime réfute de telles pratiques dans son département et a demandé un audit externe. Les couples homosexuels ont obtenu le droit d'adopter en 2013. Pourtant, moins de dix d'entre eux y sont parvenus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne