Franz-Olivier Giesbert, invité du Soir 3.

Le journaliste Franz-Olivier Giesbert a réagi aux propos du pape François sur la possibilité pour les parlementaires français "d'abroger" certaines lois.

Le pape François qui a reçu ce samedi une délégation de parlementaires français, a rappeler à ses hôtes qu'ils pouvaient  "abroger" des lois si nécessaire pour leur "apporter l'indispensable qualité qui élève et anoblit la personne humaine". En ligne de mire - notamment - l'adoption du récent texte sur le mariage pour tous. Franz-Olivier Giesbert, invité fil rouge du Soir 3, a donné son sentiment sur ces propos.

Vous êtes à nouveau en ligne