DIRECT. Marche des fiertés : des milliers de personnes demandent "la PMA pour toutes"

Le cortège est parti à 14 heures de la place de la Concorde, à Paris, en direction de la place de la République. 

Comme chaque année depuis 1977, gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres expriment leurs revendications dans les rues de la capitale. Samedi 24 juin, la 40e édition de la Marche des fiertés a débuté à Paris, à 14 heures. Alors que la procréation médicalement assistée (PMA) est aujourd'hui accessible aux seuls couples hétérosexuels, le cortège aura pour mot d'ordre "PMA sans condition ni restriction"

Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron s'était dit "favorable" à son ouverture "aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires". Après quatre ans et demi de réflexion, le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) doit rendre mardi prochain son avis sur ce sujet sensible

Une marche nocturne hier. Plusieurs centaines de manifestants ont participé vendredi soir à la troisième Pride de nuit parisienne, à la veille de la Marche des fiertés LGBT jugée trop consensuelle et pas assez "revendicative". Les manifestants ont défilé "contre le sexisme, l'homophobie, la transphobie, la biphobie", mais aussi "contre le racisme, le patronat, le capitalisme, le nationalisme, l'austérité".

Un cortège En marche ! divise.  Alors que des élus ont été épinglés pour leurs déclarations controversées sur l'homosexualité, la participation du comité LGBT-En marche !, affilié au parti majoritaire de l'Assemblée nationale, soulève l'ire de certains militants. Ils évoquent notamment Gérald Darmanin, nouveau ministre de l'Action et des Comptes publics, membre du parti Les Républicains et fervent opposant du mariage il y a quatre ans. 

Vous êtes à nouveau en ligne