Action anti-mariage pour tous sur les Champs-Elysées : 56 gardes à vue

Une cinquantaine de militants anti-mariage pour tous a tenté de bloquer les Champs-Elysées samedi 25 mai 2013.
Une cinquantaine de militants anti-mariage pour tous a tenté de bloquer les Champs-Elysées samedi 25 mai 2013. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Cette manifestation surprise a rassemblé une cinquantaine de militants qui ont tenté de bloquer la célèbre avenue parisienne.

Cinquante-six personnes ont été placées en garde à vue dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 mai après une manifestation surprise en plein milieu des Champs-Elysées contre le mariage pour tous, selon une source judiciaire.

Au total, 62 personnes ont été interpellées, selon une source policière, lors de cette action qui s'est déroulée à quelques heures d'une manifestation des opposants au mariage pour tous prévue dimanche à Paris sous haute surveillance policière. Cinquante-six d'entre elles ont été placées en garde à vue, dont 40 pour "non dispersion après sommation", 15 pour "entrave à la circulation" et une pour "rébellion", a précisé la source judiciaire.

Que s'est-il passé ?

Vers 21h25 samedi soir, une petite dizaine de personnes ont sorti d'une camionnette des barrières, du type de celles utilisées pour canaliser les manifestations, qu'ils ont installées au milieu de l'avenue, formant une sorte d'enclos, selon une source policière. Ces personnes, se réclamant du "Printemps français", selon Europe 1, se sont ensuite attachées aux barrières et certaines d'entre elles ont fait usage de fumigènes.

Des policiers et gendarmes sont rapidement intervenus et ont interpellé les militants. Au même moment, plusieurs dizaines de personnes se rassemblaient sur les trottoirs, certaines avec des drapeaux, et ont elles aussi été vite "canalisées", selon la même source policière. A 21h45, tout était fini et, selon cette source, il n'y a eu aucune violence.

Vous êtes à nouveau en ligne