Trois Français sur quatre pensent que les manifs anti-mariage pour tous doivent s'arrêter

Des opposants au mariage pour tous du collectif la Manif pour tous défilent à Paris, le 21 avril 2013.
Des opposants au mariage pour tous du collectif la Manif pour tous défilent à Paris, le 21 avril 2013. (PIERRE ANDRIEU / AFP)

Ils étaient 67% à le penser fin avril, selon la même étude réalisée par l'fop pour le "JDD".

Les Français sont lassés. Près de trois quarts des Français (72%) pensent que les manifestations contre la loi sur le mariage pour tous doivent s'arrêter et ils sont 31% à estimer que si l'UMP revient au pouvoir en 2017, elle abrogera la loi, révèle un sondage Ifop pour le JDD publié samedi 25 mai.

Après le vote de la loi par le Parlement, les manifestations doivent s'arrêter, estiment 72% des Français, alors qu'une nouvelle mobilisation nationale est prévue dimanche. Ils étaient 67% à le penser fin avril, rappelle cette étude. Parmi eux, on compte 89% de sympathisants de gauche, 47% de sympathisants de l'UMP, et 52% sympathisants du FN. A l'inverse, 28% des Français jugent qu'en dépit du vote du Parlement, il faut que le gouvernement abroge cette loi.

Si l'UMP gagne l'élection présidentielle de 2017, ils sont par ailleurs 69% à estimer qu'elle n'abrogera pas la loi sur le mariage pour tous. "Même parmi les sympathisants UMP, ils sont 62% à se montrer résignés face à une remise en cause de la loi Taubira", note le JDD. Les Français se disent aujourd'hui favorables à 53% à cette loi qui permet aux couples de même sexe de se marier et d'adopter des enfants, selon le sondage. 

 

Ce sondage a été réalisé en ligne du 22 au 24 mai auprès d'un échantillon de 1.001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Vous êtes à nouveau en ligne