Dans un couple sur sept, les hommes sont plus jeunes que leur compagne

Le taux de couples où l\'homme est plus jeune a presque doublé depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale où ce cas représentait 8,3% des unions. 
Le taux de couples où l'homme est plus jeune a presque doublé depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale où ce cas représentait 8,3% des unions.  (PAUL BRADBURY / CAIAIMAGE)

Une étude de l'Insee, parue le 1er septembre, dévoile une augmentation de la proportion des couples où la femme est plus âgée que son conjoint en France. 

Avec 24 ans de différence d'âge, le couple Macron est-il si atypique. Vraiment ? Pas si sûr... Une étude de l'Insee, publiée le 1er septembre, montre que les couples dans lesquels l'homme est plus jeune que la femme sont de plus en plus fréquents. Ils représentent désormais 14% des unions en France.

Une évolution historique

Si la proportion de ces couples est en augmentation depuis les années 1960 (10% d'hommes plus jeunes), ces duos où les femmes sont plus âgées représentent toujours une minorité : en 2012, dans 56% de l'ensemble des couples, l'homme est plus âgé et dans 30% des cas les deux conjoints ont le même âge à un an près.

D'après le sociologue de la famille François de Singly, interrogée par Le Monde, cette situation dans les couples est révélatrice d'un modèle de société traditionnel, "l'écart d’âge est un signe de supériorité de l’homme, on pourrait presque dire un indice de la domination masculine, dans toutes les sociétés." 

"Un symbole de réussite sociale"

Mais la tendance est désormais en faveur des femmes. La hausse de la proportion de ces couples témoigne d'une évolution de la place des femmes dans la société. "Dans le mariage bourgeois, le seul capital de la femme était la représentation. Elle devait être jeune et belle, explique la chercheuse, c’était un moyen pour l’homme de montrer qu’il pouvait 's’offrir ce qu’il y a de mieux', un symbole de réussite sociale." Et désormais, "cette logique s’applique à des femmes". Une étude de l'Ined, parue le 12 avril 2016, montre que les femmes sont désormais plus diplômées que les hommes et que cela impacte la formation des couples. 

Alors Brigitte et Emmanuel Macron ne sont plus si "avant-gardistes" ? Si, répondrait l'étude de l'Insee, car les unions avec un fort écart d'âge, soit plus de 15 ans, sont encore très rares et ne représentent que 2% des couples où la femme est plus âgée.