VIDEO. Manifestations pro-palestiniennes : Chatel redoute le "double langage" du gouvernement

RTL

Le secrétaire général de l'UMP l'accuse de donner des gages "à la gauche de la gauche" en autorisant la manifestation parisienne prévue à Paris , mercredi 23 juillet.

"Je ne comprends pas la non-interdiction de la manifestation d'aujourd'hui, sous prétexte que c'est la CGT qui assure le service d'ordre." Au micro de RTL, Luc Chatel accuse le gouvernement de faire preuve d'un "double langage" et de vouloir donner des gages "à la gauche de la gauche", en autorisant cette fois le rassemblement pro-Palestine, mercredi 23 juillet, à Paris. Samedi, une manifestation interdite dans la capitale avait été émaillée de violences.

Le président de l'Association France Palestine solidarité (AFPS), Taoufiq Tahani, avait indiqué, dans la matinée, que la manifestation serait encadrée par les services d'ordre de la CGT, du NPA, du Parti de gauche et du PCF. "Il n'a jamais été question que la CGT encadre complètement la manifestation", a précisé par la suite Laurent Pagnier, secrétaire de l'Union régionale Ile-de-France de la centrale. Le syndicat va toutefois fournir" quelques camarades pour le carré de tête, pour que tout se passe bien".

Vous êtes à nouveau en ligne