Manifestation pro-palestinienne à Paris : trois ans de prison ferme pour un des casseurs de Barbès

Un véhicule de la RATP incendié en marge d\'une manifestation pro-palestinienne à Paris, le 19 juillet 2014.
Un véhicule de la RATP incendié en marge d'une manifestation pro-palestinienne à Paris, le 19 juillet 2014. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

L'homme, âgé de 32 ans et connu des services de police, avait détruit une camionnette de la RATP lors des débordements.

Un des casseurs de la manifestation pro-palestinienne, qui a dégénéré à Paris, le 19 juillet, dans le quartier de Barbès, a été condamné à trois ans de prison ferme, selon Le Parisien, jeudi 7 août. L'homme a été identifié par la sûreté territoriale de Paris, grâce aux images de vidéosurveillance et à des photos prises lors des affrontements.

"Connu des services de police, il a détruit la camionnette de la Régie [de la RATP] à coups de barre de fer avant de l'incendier", raconte le quotidien francilien qui affirme que les dégâts sont estimés à près de 26 000 euros. Agé de 32 ans, cet homme avait été interpellé lundi 4 août et placé en garde à vue avant d'être jugé en comparution immédiate. Une quarantaine de personnes avaient été interpellées à l'issue des débordements, mais les enquêteurs continuent à remonter la piste des casseurs.

Vous êtes à nouveau en ligne