Manif pro-palestinienne à Paris : 48 interpellations en fin de journée

48 personnes, qui tentaient de se rendre rue des Rosiers (dans le 4e arrondissement de Paris), au cœur du quartier juif du Marais, ont été interpellées à leur sortie de la station Saint-Paul. 
48 personnes, qui tentaient de se rendre rue des Rosiers (dans le 4e arrondissement de Paris), au cœur du quartier juif du Marais, ont été interpellées à leur sortie de la station Saint-Paul.  (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Si la manifestation pour Gaza s'est déroulée dans un climat apaisé, une cinquantaine de personnes ont tenté d'en découdre en fin de cortège. 

Ils étaient entre 11 500 et 20 000 à défiler samedi 2 août à Paris pour dénoncer l'offensive israélienne à Gaza et la position du gouvernement français dans ce conflit. Une manifestation qui s'est déroulée sans incident majeur. Les manifestants se sont dispersés dans le calme après leur arrivée aux Invalides.

Mais 48 personnes, qui avaient pris le métro pour se rendre rue des Rosiers, au cœur du quartier juif du Marais, ont été interpellées à leur sortie de la station Saint-Paul, indique de source policière, après avoir fait initialement état de 49 interpellations. Selon Europe 1, "elles tentaient manifestement de provoquer des affrontements".

Interpellées grâce aux services de renseignements et à la Direction de sécurité de proximité de l'agglomération parisienne, ces personnes "avaient pour certaines le visage masqué et scandaient des slogans hostiles, laissant redouter aux policiers un probable affrontement", précise la radio. 

A Paris, samedi 26 juillet, une autre manifestation propalestinienne avait été interdite. Plusieurs milliers de personnes s'étaient néanmoins rendues place de la République, occasionnant des heurts limités avec les forces de l'ordre.