VIDEO. "J'ai été blessé assez gravement à la main" : les policiers racontent leur quotidien

FRANCEINFO

Après 8 jours de mobilisations, les policiers ont de nouveau manifesté, le 25 octobre, devant plusieurs palais de justice de France.

Les policiers sont en colère et leur mobilisation se poursuit. Mardi 25 octobre, ils manifestaient devant les palais de justice de France. A Paris, ils étaient environ 150. "On demande que l’autorité de la police soit reconnue", répète Bruno, policier parisien, à franceinfo. "D'après nous, les tribunaux ne répondent plus à la hauteur de la délinquance et à la gravité des faits que les policiers subissent sur le terrain", ajoute Loïc Travers, secrétaire national adjoint pour l'Ile-de-France du syndicat Alliance.

"C'est continu, c'est tous les jours"

Les policiers présents se rappellent notamment la manifestation du 14 juin contre la loi Travail à Paris. "Il y a eu 200 collègues blessés, 40 blessés rien que sur notre compagnie. J’ai été blessé assez gravement, à la main. Et de mémoire, il n’y a eu qu’une condamnation. C’est un petit peu léger", déplore Grégory, policier à Paris.

D'autres racontent les agressions qu'ils subissent. "Sur un simple contrôle d’identité, des gens refusent de sortir du véhicule. Au moment d’une palpation, ils se retournent et ont des gestes agressifs. C’est continu, c’est tous les jours", raconte Bruno, présent devant le tribunal de Paris. 

Vous êtes à nouveau en ligne