Une centaine de policiers réunis à Toulon devant le tribunal contre la remise en liberté de deux agresseurs présumés d'un policier

Toulon (Var)
Toulon (Var) (GOOGLE MAPS)

 Au début du mois de novembre, un policier de la BAC de Toulon avait été agressé devant son domicile à Hyères. 

Une centaine de policiers étaient réunis devant le tribunal de grande instance de Toulon, mardi 20 novembre, à l'appel des syndicats Unité SGP police-FO et Alliance police nationale. Ils protestent contre la remise en liberté de deux adolescents qui ont agressé un policier, rapporte France Bleu Provence.

"Décision ignoble"

Le secrétaire général d'Unité SGP police-FO, Yves Lefebvre, a fait le déplacement et dit avoir saisi le président de la République Emmanuel Macron à ce sujet. Les manifestants estiment que "la justice traîne la police dans la boue", qu'elle est "autiste", que "cette décision est ignoble" et préviennent : "Les gilets jaunes sont dans la rue, bientôt ce seront les gilets bleus".

Les deux adolescents de 16 et 17 ans avaient été placés en détention provisoire pour l'agression d'un policier de la BAC de Toulon devant son domicile à Hyères au début du mois de novembre, qui lui avait valu cinq jours d'ITT.

Vous êtes à nouveau en ligne