Policiers : une marche de la colère à Paris

FRANCE 2

Mercredi 2 octobre, les policiers défilent à Paris pour dénoncer le malaise qui touche leur profession.

"Stop aux suicides". Les messages brandis sur les pancartes sont sans équivoque. Mercredi 2 octobre, les policiers défilent dans les rues de Paris pour dénoncer le malaise de la profession. "Mes collègues se changent toujours dans des vestiaires dans des conditions déplorables, montent dans des véhicules (...) plus que pourris, travaillent avec des moyens de protection plus qu'aléatoires", déplore Fabien Vanhemelryck, du syndicat Alliance Police nationale.

Castaner tente de calmer les inquiétudes

15 à 20 000 policiers sont attendus par les syndicats. "On a décidé de monter sur Paris parce que le malaise est général", indique un homme venu du Vaucluse. Face à cette nouvelle fronde, Christophe Castaner a tenté de calmer les inquiétudes : "Nous nous sommes engagés à recruter 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires dans le mandat et nous le ferons". Les policiers réclament des investissements immédiats pour renouveler leur matériel et le paiement d'un énorme stock d'heures supplémentaires accumulées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne