Policiers en colère : l’ensemble des syndicats de police boycottent le comité technique ministériel prévu ce jeudi

Des policiers jettent symboliquement leurs menottes le lundi 15 juin, devant le commissariat de police de Nancy, pour protester contre les déclarations du ministre de l\'intèrieur
Des policiers jettent symboliquement leurs menottes le lundi 15 juin, devant le commissariat de police de Nancy, pour protester contre les déclarations du ministre de l'intèrieur (CEDRIC JACQUOT / MAXPPP)

Un geste symbolique pour les syndicats de policiers qui seront reconvoqués la semaine prochaine.

C'est un nouveau signe du mécontentement des syndicats de policiers. Ils ont tous décidé de boycotter le comité technique ministériel qui devait se tenir ce jeudi à 14h30, a appris franceinfo auprès de plusieurs syndicats.

C’est dans ce comité technique que se discutent les réformes en cours de la police nationale, ses missions, ses conditions de travail. Il existe depuis 2014 au ministère de l’Intérieur et il est composé du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, de plusieurs responsables de la police - dont le directeur des ressources humaines - et des syndicats.

Les syndicats de policiers veulent montrer leur colère

En n’assistant pas à la réunion de ce jeudi, les syndicats entendent envoyer un message fort, après la crise ouverte de ces derniers jours sur la question notamment des techniques d’interpellation et de la dénonciation du racisme dans la police. Le ministère de l’Intérieur travaille en ce moment sur l’avenir de l’institution, avec la publication attendue d’un livre blanc sur la sécurité intérieure.

Ce boycott n'aura pas de réelles conséquences, autres que symbolique. Les syndicats seront reconvoqués la semaine prochaine pour participer à un nouveau comité technique ministériel.

Vous êtes à nouveau en ligne