DIRECT. Essonne : les policiers en colère manifestent en famille à Evry

Des enfants portent un drapeau \"Je soutiens papa et maman\", lors d\'une manifestation de soutien à la police à Evry (Essonne), samedi 22 octobre.
Des enfants portent un drapeau "Je soutiens papa et maman", lors d'une manifestation de soutien à la police à Evry (Essonne), samedi 22 octobre. (THOMAS SAMSON / AFP)

Les policiers manifestent depuis cinq jours pour exprimer leur ras-le-bol après l'attaque au cocktail Molotov contre quatre agents à Viry-Châtillon (Essonne).

Les policiers manifestent une nouvelle fois leur colère, samedi 22 octobre, devant le parvis de la mairie d'Evry (Essonne), le fief du Premier ministre, Manuel Valls. Les agents sont venus"en famille", afin de redorer leur blason après "les images de fonctionnaires cagoulés diffusées allègrement dans les médias et évidemment préjudiciables à [leur] mouvement", selon Le Parisien.

Manuel Valls leur affiche son soutien. En déplacement à Tours (Indre-et-Loire) samedi, le Premier ministre a affirmé son "entier soutien" aux policiers. "Avec les policiers de Tours : entier soutien, pleine reconnaissance, ferme engagement à poursuivre le renforcement des moyens de notre police", a-t-il écrit sur son compte Twitter.

 Cinq nuits consécutives de manifestationsLes policiers se sont rassemblés à Paris pour la cinquième soirée d'affilée, vendredi 21 octobre, pour témoigner leur colère après l'agression de quatre agents à Viry-Châtillon (Essonne).

D'autres rassemblements attendus. Une intersyndicale a appelé à des "rassemblements silencieux devant les palais de justice" tous les mardis midi. Une "marche de la colère citoyenne" doit également avoir lieu mercredi 26 octobre, à l'appel du syndicat Unité SGP-FO.

Des rencontres avec l'exécutif. Les syndicats de police ont été reçus mercredi par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, puis celui de la Justice, Jean-Jacques Urvoas. François Hollande a lui aussi promis de rencontrer les représentants des forces de l'ordre en début de semaine prochaine.

Vous êtes à nouveau en ligne