VIDEO. PMA : dissonances au sein d'un gouvernement qui a dû accorder ses violons

Marlène Schiappa avait annoncé une proposition de loi pour 2018. Agnès Buzyn et Gérard Collomb, eux, ont appuyé sur le frein. 

Marlène Schiappa a vécu une drôle de semaine. Invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV mardi 12 septembre, la secrétaire d’Etat en charge de l’Egalité entre les hommes et les femmes annonce que la PMA pour les couples de femmes et les femmes célibataires devrait être promulguée en 2018.

"En termes de calendrier, nous serons sur l’année qui arrive, 2018, probablement avec les révisions de la loi bioéthique", avait-elle déclaré. Ce calendrier politique a pris du plomb dans l'aile avec les déclarations de Gérard Collomb et Agnès Buzyn.

Gérard Collomb et Agnès Buzyn calment le jeu

La ministre des Solidarités et de la Santé a été la première à mettre un coup de frein. Sur LCI, jeudi 14 septembre, elle joue la montre en invoquant les Etats généraux de la bioéthique prévus fin 2018. "Nous verrons quel est le rapport final qui sera fait à l'issue de ces états généraux", résume-t-elle. Le ministre de l’Intérieur, lui, va plus loin en mettant carrément de côté la réforme. "Je proposerai que l’on puisse résoudre les problèmes du chômage avant de s’attaquer aux problèmes civilisationnels", a-t-il lancé sur le plateau du "Grand Jury", sur LCI.

Ces sorties ont obligé Marlène Schiappa à revenir, un peu, sur son annonce. Dimanche 17 septembre sur France 3, elle évoque l'ouverture du débat sur la PMA après les Etats généraux sur la loi bioéthique. Pour faire taire la polémique sur les dissonances au sein du gouvernement, elle se rattrape aux branches lundi 18 septembre, sur la plateau de Franceinfo. "J’ai toujours dit que ce débat aurait lieu aux moments des états généraux liés à la révision des lois bioéthiques, au moment de l’automne 2018. C’est ce que dit Gérard Collomb quand il dit que ce n’est pas immédiat", a-t-elle expliqué. Fin 2018, début 2019, l'agenda reste flou, mais cette promesse de campagne devrait être tenue.

Vous êtes à nouveau en ligne