VIDEO. Gay Pride : pluie battante et déluge de critiques contre le gouvernement, à Paris

AP

La marche des fiertés lesbiennes, gay, bi et trans s'est élancée dans une ambiance aussi revendicative que festive.

Des pancartes réclamant la PMA pour toutes les femmes, des drapeaux arc-en-ciel et de la musique : la Marche des fiertés s'est élancée dans une ambiance aussi revendicative que festive, et sous une pluie battante, samedi 28 juin à Paris.

"L'égalité = le chantier a été bâclé"

Des milliers de personnes et une trentaine de chars sont partis vers 15 heures du jardin Luxembourg en direction de la place de la République pour cette marche des fiertés lesbiennes, gay, bi et trans (LGBT), un an après l'adoption du mariage pour tousDans la foule, des déguisements de travestis, de nombreux drapeaux arc-en-ciel, et beaucoup de parapluies. Et sur l'un des chars, décoré d'outils, de pinceaux et de taches de peinture, un slogan s'affiche : "L'égalité = le chantier a été bâclé".

"Le compte n'y est pas", a estimé Nicolas Rividi, porte-parole de l'Inter-LGBT chargé des questions de discriminations. "On est extrêmement circonspect sur l'action gouvernementale. Les engagements du président (Hollande) ou du gouvernement sont tenus a minima et encore... Certains sont menacés, comme les ABCD de l'égalité."

"Nous voulons une nouvelle loi pour sécuriser nos familles", a réclamé Marjorie Monni, porte-parole chargée des questions de familles. "Il faut que, comme les hétéros, nous puissions déclarer nos enfants en mairie, il faut ouvrir la PMA à toutes les femmes, il faut des ouvertures en matière de filiation en dehors du mariage", a-t-elle souhaité.

Vous êtes à nouveau en ligne