VIDEO. Anne Hidalgo est contre la GPA mais pour la PMA

Cette vidéo n'est plus disponible

"La PMA je suis favorable, je suis favorable à la loi sur le mariage, à l'adoption au nom de l'égalité", a déclaré la maire socialiste de Paris, sur RTL, vendredi.

"La PMA [procréation médicalement assistée], je suis favorable. Je suis favorable à la loi sur le mariage, à l'adoption au nom de l'égalité." Anne Hidalgo, maire PS de Paris, réaffirme sa position, vendredi 3 octobre sur RTL, et martèle qu'elle est contre la gestation pour autrui (GPA).

Valls exclut la "transcription automatique" des actes de filiation

Elle réagissait aux propos tenus par Manuel Valls dans un entretien au journal La Croix. Dans cette interview, le Premier ministre annonce que la France "exclut totalement" d'autoriser "la transcription automatique" des actes de filiation d'enfants nés par mère porteuse à l'étranger. Pour le Premier ministre, "cela équivaudrait à accepter et normaliser la GPA".

Si le chef du gouvernement se montre ferme, il fait également preuve de tempérance et précise : "Il ne faut pas laisser dire non plus que ces enfants sont sans filiation ni identité. Ils ont une filiation et une identité, mais établies à l'étranger."

Vous êtes à nouveau en ligne