Chine : un bébé naît quatre ans après la mort de ses parents

Naissance d\'un bébé dans une maternité de Lanzhou (Chine).
Naissance d'un bébé dans une maternité de Lanzhou (Chine). (CHEN BIN / XINHUA)

"Il sourit tout le temps. Il a les yeux de sa mère, mais il ressemble plutôt à son père", a déclaré l'une de ses deux grands-mères.

En Chine, un bébé est né... quatre ans après la mort de ses parents. Comment cela est-il possible ? Ses grands-parents avaient récupéré un embryon implanté ensuite chez une mère porteuse. L'enfant, prénommé Tiantian ("Sucré-sucré" en chinois), est venu au monde le 9 décembre dernier, a révélé cette semaine le quotidien Xinjingbao.

"Il sourit tout le temps. Il a les yeux de sa mère, mais il ressemble plutôt à son père", a déclaré au journal l'une de ses deux grands-mères. Ses parents, Shen Jie et son épouse Liu Xi, suivaient un traitement contre l'infertilité lorsqu'ils ont trouvé la mort en 2013 dans un accident de la route. Les quatre grands-parents ont mené un long combat juridique pour obtenir les embryons fertilisés dans un hôpital de Nankin.

La gestation pour autrui étant illégale en Chine, les grands-parents du nouveau-né ont dû se rendre au Laos afin de trouver une mère porteuse. La naissance hors normes de Tiantian a suscité un débat sur les réseaux sociaux chinois, où de nombreux commentateurs appelaient à légaliser la GPA en soulignant le drame que vivent les nombreux parents d'enfant unique lorsque ce dernier vient à disparaître.

Vous êtes à nouveau en ligne