"Loi anti-casseurs"

La "loi anti-casseurs" est un texte législatif promu, à l'origine, par des sénateurs LR. Défendu par le gouvernement à la suite des manifestations des "gilets jaunes" et les violences qu'elles ont engendrées, le texte a créé une profonde fracture au sein de la majorité.

L'objectif de la proposition de loi est de "renforcer et garantir le maintien de l'ordre public lors des manifestations". Elle prévoit  
Ses détracteurs dénoncent un texte qu'ils jugent liberticide. 

Votée au Sénat, la proposition de loi a été débattue à l'Assemblée nationale en janvier, avant d'être adoptée en première lecture le 5 février, avec 387 pour, 92 contre et 74 abstentions. En tout, 50 députés LREM se sont abstenus. Ils contestent en particulier l'article instaurant l'interdiction administrative de manifester.

Le texte doit à nouveau être étudié en mars au Sénat.  

plus
Des membres des forces de l\'ordre, lors d\'une manifestation des \"gilets jaunes\" à Paris, le 2 février 2019.

La France épinglée pour sa gestion des manifestations de "gilets jaunes" : "La surdité d'un gouvernement aboutit à sa perte"

Le député la France insoumise de Seine-Saint-Denis, invité du \"8h30 Fauvelle-Dély\", mardi 12 février 2019. 

Antisémitisme : Alexis Corbière appelle le gouvernement à ne pas "instrumentaliser" ces actes

Le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, invité du \"8h30 Fauvelle-Dély\", lundi 11 février 2019. 

Loi "anti-casseurs" : le texte est encore "amendable" dit Laurent Nunez

La députée LREM des Hauts-de-Seine, invitée du \"8h30 politique\", samedi 9 février 2019. 

Loi "anti-casseurs" : "Je prendrai mes responsabilités" en deuxième lecture, affirme Laurianne Rossi

Le député de Paris Stanislas Guerini lors des questions au gouvernement à l\'Assemblée nationale, le 24 octobre 2018.

VIDEO. "Gilets jaunes" : "Les commerçants n'en peuvent plus", assure Stanislas Guerini (LREM)

Des membres d\'un mouvement identitaires qui ont rejoint les \"gilets jaunes\", à Paris, le 22 décembre 2018.

Politique : comment Macron peut-il continuer à réformer ?

La tête de liste La France insoumise pour les élections européennes, invitée du \"8h30 Fauvelle-Dély\", jeudi 7 février 2019. 

Grand débat : "Je pense que le débat est biaisé et personne n'est dupe", regrette Manon Aubry

Aurélien Taché, député LREM du Val d’Oise, invité de franceinfo le 7 février 2019.

Aurélien Taché, LREM, regrette la démission de Matthieu Orphelin : "On est plus utile à l'intérieur qu'à l'extérieur"

Manon Aubry, tête de liste de La France insoumise aux élections européennes, invitée le 7 février 2019 de franceinfo.

VIDEO. "Loi anti-casseurs" : "L'heure est très grave", estime Manon Aubry

Le climatologue Jean Jouzel, lors de l\'inauguration du 13e forum international de la météo et du climat à Paris, le 27 mai 2016.

Départ de Matthieu Orphelin du groupe LREM : "L'électrochoc n'a pas eu lieu" après la démission de Nicolas Hulot, regrette Jean Jouzel

La présidente du Rassemblement national, invitée du \"8h30 Fauvelle-Dély\", mercredi 6 février 2019. 

Projet de référendum : "une forme malhonnête d'approbation de la politique d'Emmanuel Macron", pour Marine Le Pen

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, invitée mercredi 6 février de franceinfo.   

VIDEO. "Loi anti-casseurs" : Marine Le Pen y voit "une loi anti-gilets jaunes"

Jean-François Césarini, dans la salle des Quatre colonnes, à l\'Assemblée nationale, le 3 avril 2018.

"Loi anti-casseurs": "On a le droit de parler, pas pour affaiblir le gouvernement, mais pour le rendre plus fort"

Sophie Cluzel, secrétaire d\'Etat chargée des personnes handicapées, le 5 février 2019 sur franceinfo.

La "loi anti-casseurs" est "un outil indispensable pour répondre aux violences et permettre de manifester dans la paix" estime Sophie Cluzel

Le ministre de l\'Intérieur, Christophe Castaner, s\'exprime lors des questions au gouvernement, à l\'Assemblée nationale, à Paris, le 29 janvier 2019.

"Loi anti-casseurs" : une forte abstention côté LREM

Le cortège de la manifestation des syndicats et des \"gilets jaunes\", le 5 février 2019 à Toulouse (Haute-Garonne).

Interdiction de manifester : une atteinte aux libertés ?

Le ministre de l\'Intérieur, Christophe Castaner, le 5 février 2019 à l\'Assemblée nationale.

"Loi anti-casseurs" : votre député a-t-il voté "pour" ou "contre" ?

Un débat à l\'Assemblée nationale le 31 juillet 2018.

Loi "anti-casseurs" à l'Assemblée : un texte jugé "liberticide"

Le ministre de l\'Intérieur, Christophe Castaner, le 5 février 2019 à l\'Assemblée nationale.

"Loi anti-casseurs" : découvrez ce qu'a voté votre député

Vous êtes à nouveau en ligne