L’hôpital Lariboisière accueillera une salle de shoot

France 3

Le projet des salles de shoot a été voté le mois dernier. Son emplacement initial a été déplacé après une polémique avec les riverains.

C’est une mesure de santé publique qui fait polémique. La première salle de shoot sera implantée près de l’hôpital Lariboisière, à quelques pas de la gare du Nord dans le Xe arrondissement de Paris. Ce lieu, spécialement dédié à la consommation de drogues, aura sa propre entrée. Son accès ne se fera pas par la porte principale de l’établissement, mais par le côté.

"Les gens en ont besoin"

Les riverains ne sont pas indifférents. "Ils iront dans la salle pendant quelques dizaines de minutes puis reviendront sous nos fenêtres", déplore une retraitée au micro de France 3. "Moi, ça ne me dérange pas qu'il y ait une salle de shoot, il y a des gens qui en ont besoin", assure un jeune.
Dans ce quartier, plusieurs milliers de toxicomanes s’injectent leur dose à même la rue. En attendant l’ouverture de la salle de shoot, la ville de Paris a mis en place des distributeurs de kit d’injection. "Ça sera mieux pour nous et pour les gens", commente un drogué.  Des salles de shoot existent dans une dizaine de pays dans le monde. Elles permettent un meilleur suivi des toxicomanes. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne