VIDEO. "Transitionner, c'est partir avec un sac à dos faire le tour du monde" : Océan raconte l'année de sa transition

BRUT

Après 40 ans de vie de femme, Océan a amorcé son changement de genre. La première année de sa transition, il en a fait un film. Il raconte.

Le 17 mai 2018, l'humoriste à qui l'on doit "La lesbienne invisible" ou encore "Chatons violents" annonçait son changement de genre. "Je savais pas trop aussi comment ça allait se passer et tout. C'était une aventure, quoi. Transitionner, c'est une aventure en fait", explique-t-il. Dans sa transition, Océan a dû faire face à plusieurs étapes qu’il a souhaité raconter dans un film.

C'est par des lectures féministes qu'Océan a déconstruit la question du genre et compris les questions sociales qui lui étaient inhérentes. "La biologie avait assez peu à voir là-dedans même si c'est la première chose, quand un enfant naît, on va regarder ses organes génitaux mais en fait, en réalité c'est beaucoup plus complexe", confie-t-il.

Un parcours complexe

Ce long parcours de compréhension a amené Océan à ne plus voir les stigmates qui étaient associés au changement de genre. "Après, j'ai évidemment pas transitionné pour être du côté des oppresseurs, loin de là. Mais plutôt pour être un allié, un allié des femmes et du féminisme, plus que jamais."

Après 40 ans de vie de femme, Océan est aujourd'hui conscient des pressions qu'elles subissent. "J'ai subi ces oppressions, j'ai été sexualisé, j'ai été agressé sexuellement, j'ai vécu un avortement", lance-t-il. Avec ce passif, Océan explique ne pas avoir "un regard d'oppresseur".

Vous êtes à nouveau en ligne