VIDEO. À la découverte des affiches réalisées pour la série "Sex Education" avec Charlotte Abramow

BRUT

Brut a suivi Charlotte Abramow dans le métro parisien à la découverte des affiches qu'elle a réalisées pour la série "Sex Education".

Vous les avez peut-être déjà croisées. Des affiches arborant un clitoris, une culotte avec dessus brodé "Non c'est non" ou encore un couple d'hommes qui s'embrassent sont affichées dans plusieurs lieux en France, notamment dans le métro parisien. La photographe et réalisatrice Charlotte Abramow que Brut a rencontrée a contribué à cette campagne d'affichage et à la réalisation d'un petit manuel sur l'éducation sexuelle, dans le cadre de la promotion de la saison 2 de la série "Sex Education". Son objectif : briser les tabous sur des sujets aussi simples que les règles ou le consentement. "L'éducation sexuelle, c'est un truc qu'on n'a presque pas à l'école. Du coup, comme ressources, il y a quoi ? Il y a le porno. C'est pas ouf", pointe-t-elle.

Amener le débat

Charlotte Abramow voit, à travers cette campagne, une occasion d'amener un débat sur la sexualité. "C'est assez inhabituel (…) C'est un truc très privé et qu'on met dans l'espace public", explique-t-elle. Pour elle, les images ont un "pouvoir d'influence" et permettent d'"amener des débats sur la table", de questionner et de réfléchir.

Aussi à l'origine du clip de la chanson "Balance ton quoi" d'Angèle, la jeune femme a toujours été sensible aux causes féministes. "J'essaye de faire passer des messages ou au moins de juste soulever des interrogations parce que j'ai pas la prétention de dire que j'apporte des réponses. Mais juste requestionner un peu les représentations, les normes", confie Charlotte.

La saison 2 de "Sex Education" est disponible sur Netflix depuis le 17 janvier.

Vous êtes à nouveau en ligne