LGBT+ : la marche des fiertés a quitté Paris pour colorer Saint-Denis

France 3

La première marche des fiertés a eu lieu dimanche 9 juin à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) à l'initiative d'étudiants de la ville. L'événement a réuni plus d'un millier de personnes.

C'est une première en banlieue. Dimanche 9 juin, un millier de personnes a défilé dans les rues de Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis. Beaucoup de ces marcheurs ont grandi en banlieue parisienne et racontent les différentes formes de discrimination auxquelles ils ont fait face. "On sent qu'on dérange", raconte une jeune femme. "On se prend des insultes", indique une autre. Devant cette première marche des fiertés en banlieue, les visages des passants sont souvent fermés.

Hausse des agressions de 66% en un an

"La différence entre les quartiers populaires en banlieue et Paris, c'est qu'à Paris on peut se montrer (...) même si on fait attention alors qu'en banlieue non, c'est interdit, c'est tabou", confie Lyes Alouane, militant LGBT+, qui a quitté son quartier de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) pour Paris. Certains habitants se réjouissent de cette manifestation, une initiative inédite en France. En 2018, l'association SOS homophobie a recensé 231 agressions physiques en France, une hausse de 66% en un an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne