"La solidarité l’emportait face à la haine" : cinq ans après, le premier marié gay de France revient sur la cérémonie

Vincent Autin et Bruno Boileau se marient, le 29 mai 2013 à Montpellier.
Vincent Autin et Bruno Boileau se marient, le 29 mai 2013 à Montpellier. (MAXPPP)

Le 29 mai 2013, Vincent Autin et Bruno Boileau ont été les premiers homosexuels à se marier en france.

C'était il y a cinq ans. Le 29 mai 2013, Vincent Autin et Bruno Boileau se disaient "oui" dans la mairie de Montpellier. Ils étaient alors les premiers mariés homosexuels français, après l'instauration de la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe. Cinq années plus tard, l'un des deux mariés, Vincent-Boileau-Autin, se remémore ce jour auprès de 20 Minutes.

"C’était un vrai moment de communion et de solidarité. On sentait bien le soulagement des gens qui se disaient 'ça y est, enfin cette loi existe'. C’était la démonstration que la solidarité l’emportait face à la haine, aux rejets, aux discriminations", décrit-il, ajoutant que tous deux se savaient "du bon côté de l'histoire". Vincent-Boileau-Autin explique toutefois ne pas s'être marié "pour le symbole mais par amour, par envie d’être reconnus par la République comme une famille"

"Jamais l’homophobie et la transphobie n’ont été aussi forts"

Quand il est questionné sur la place qu'ont aujourd'hui les homosexuels dans la société française, il soulève un "paradoxe". "65% de la population est défavorable à l’idée d’abroger cette loi (...). Mais le paradoxe, c’est que jamais l’homophobie et la transphobie n’ont été aussi forts dans la société française", déplore-t-il.