Ile Maurice : des islamistes contre une marche LGBT

FRANCEINFO

L'organisation d'une manifestation du mouvement LGBT, samedi 2 juin à Port-Louis (République de Maurice), a suscité l'opposition de la communauté musulmane de l'île qui a empêché sa tenue.

Près de 300 manifestants se sont opposés à la tenue de la marche des fiertés, une manifestation du mouvement LGBT, samedi 2 juin à Port-Louis, la capitale de l'île Maurice. "Malheureusement, on a eu quelques menaces de mort. On était tous réunis dans la capitale, dans un centre commercial à ciel ouvert. On avait déjà obtenus l'autorisation de la police, du gouvernement, pour tenir cette marche pacifique qu'est la marche des fiertés. C'était la 13e année. On a été mis au courant qu'il y avait des opposants, des contre-manifestants", relate Muriel Yvon, vice-présidente du collectif Arc-en-ciel.

Raidissement dans la communauté musulmane sur l'île

Les contre-manifestants étaient tous pratiquants d'un islam rigoriste. "J'étais étonnée et, en même temps, j'avais un peu peur. Parce que je vois une masse de gens qui se regroupent, avec des messages plus ou moins haineux. Je vois un barrage de police qui a du mal à contenir cette foule qui commence à devenir de plus en plus violente", témoigne Sunita Beezadhur, photographe pour Le Mauricien. Les organisateurs de la marche ont été obligés de l'annuler. Cet évènement montre un raidissement dans la communauté musulmane à Maurice.

Vous êtes à nouveau en ligne