Hausse inquiétante des actes homophobes

France 2

Les actes homophobes augmentent en France. Les cas de discriminations se sont multipliés au cours des douze derniers mois.

Chaque jour en France, une personne a été agressée physiquement à cause de son orientation sexuelle au dernier trimestre 2018. Et une victime sur deux n'ose pas se confier à leurs proches. De simples gestes, comme se tenir la main en public ou montrer de signes d'affection lorsque l'on est LGBT (lesbiennes, gays, bis, trans), peuvent coûter cher. "2018 a été une année noire pour les personnes LGBT", écrivent Véronique Godet et Joël Deumier, coprésidents de SOS Homophobie, en préambule de leur rapport, qui déplore un "triste record".

Hausse de 15%

Les attaques sont de plus en plus violentes et ont augmenté de 66% sur un an. En 2018, près de 2 000 victimes ont témoigné d'actes homophobes, soit une hausse de 15% par rapport à 2017. Deux agressions sur cinq se font sur le web et les réseaux sociaux, une sur trois se passe dans les lieux publics. Viennent ensuite les lieux de travail et la famille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne