Argentine : une loi de discrimination positive en faveur des transsexuels

Franceinfo

Suzy Chok est écrivaine et chanteuse, elle est aussi transsexuelle et aujourd’hui elle est heureuse : son pays, l’Argentine, a voté une nouvelle loi de discrimination positive pour les transsexuels, les transgenres et les travestis.

1% des emplois de l’État leur est maintenant réservé : les transsexuels, transgenres et travestis argentins font désormais l’objet d’une loi de discrimination positive. "Chaque petit pas pour notre communauté est énorme, explique Suzy Chok, écrivaine et chanteuse transsexuelle, vous n’avez pas idée de ce que cela signifie de chanter ici, qu’un transsexuel apparaisse à la télévision en tant que journaliste, en tant que penseur, pour parler pour nous-même et pour que les autres cessent de parler à notre place."

80% de la communauté trans vit dans la précarité

La discrimination en Argentine plonge près d’un transsexuel sur cinq dans une situation de pauvreté. "Ma communauté doit clairement montrer, démontrer ce manque d’acceptation. D’abord les parents qui ne vous aiment pas, la police qui vous persécute, l’État qui ne vous laisse pas de place", résume Suzy Chok. Depuis 2012, l’Argentine permet aux transsexuels et travestis de changer d’identité.

Vous êtes à nouveau en ligne