Les surveillants de prison manifestent à nouveau

France 2

Des membres du personnel pénitentiaire ont de nouveau bloqué, mercredi, certains établissements. Ils dénoncent un manque de moyens et la dégradation de leurs conditions de travail.

Le calme est revenu dans la prison de Vézin-le-Coquet, près de Rennes (Ille-et-Vilaine). Mardi 10 avril, en fin de journée, une dizaine de détenus ont agressé un gardien qui avait 70 prisonniers sous sa seule surveillance. Mercredi 11 avril, des surveillants de prison ont de nouveau bloqué certains établissements pour dénoncer un manque de moyens et la dégradation de leurs conditions de travail, illustrés selon eux par cette mutinerie.

Vous êtes à nouveau en ligne