Les médecins généralistes toujours aussi mal répartis

France 2

Le Conseil national de l'ordre des médecins publie son rapport sur l'état de la médecine en France ce jeudi 2 juin. Si le nombre de généralistes a légèrement diminué en dix ans, leur répartition est très préoccupante. De nouvelles méthodes sont testées pour susciter des vocations en milieu rural.

Ils sont environ 200 000 médecins en France et leur nombre est stable depuis 35 ans. Ce qui pose problème, c'est leur répartition, certains départements connaissent une pénurie. Les zones en souffrance sont notamment la Bretagne et le centre-Val de Loire. Le phénomène s'aggrave dans certains départements : en dix ans, 13% de moins dans le Cher et la Haute-Marne et 12% de moins dans la Meuse.

Les maisons de santé attirent

Pour encourager les jeunes médecins à s'installer, les communes font preuve d'imagination. À Aubenas, un centre de santé a ouvert avec un médecin salarié de l'hôpital. Mais 58% des médecins souhaitent exercer en libéral et se regrouper en maison de santé, comme à Richelieu (Indre-et-Loire). Avantages : partager les frais et aménager les horaires pour une qualité de vie plus confortable. La profession évolue : aujourd'hui, 70% des étudiants en médecine sont des femmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne