Les jihadistes ciblés par le pape François

FRANCE 3

Au Vatican, le 3 avril, le pape a rendu hommage aux victimes chrétiennes du jihad au Proche-Orient, et inciter la communauté internationale à agir.

Ce Vendredi saint, une cérémonie se tenait dans la Basilique Saint-Pierre à Rome pour célébrer Pâques. Mais la tradition a été aussi l'occasion pour le pape François de soutenir les chrétiens d'Orient, dont les 148 fidèles tués au Kenya jeudi 2 avril.

Le pape en faveur d'une action collective en Irak

Présidant le chemin de Croix au Colisée, le pape a permis à des catholiques venus d'Irak, de Syrie, du Nigeria, ou encore d'Égypte, de porter la croix, symbolique de la souffrance de Jésus avant sa crucifixion.
"Nous voyons encore aujourd'hui nos frères persécutés, décapités et crucifiés devant nos yeux et souvent avec notre silence complice, pour leur foi", a-t-il déploré face aux fidèles.

L'an passé, le pape s'était déjà prononcé en faveur d'une action collective en Irak pour stopper les jihadistes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne