Les héritiers du Comte de Paris récupèrent le "trésor des rois"

(Benoit Tessier Reuters)

La justice a ordonné la restitution des "biens historiques du trésor des rois de France" aux héritiers du Comte de Paris. Ces biens avaient été donnés par le comte avant sa mort en 1999. Ses descendants ont déclenché une procédure judiciaire en 2001 pour les récupérer. Ils obtiennent le mobilier mais pas les châteaux.

Les héritiers du Comte de Paris réclamaient à la justice leur trésor royal. Ils ont obtenu ce vendredi la restitution des "biens
historiques du trésor des rois de France
", composés notamment de tableaux.
La valeur de ces biens est estimée à "plusieurs dizaines de millions d'euros ".
La justice a cependant refusé de restituer les châteaux et les chapelles que la famille d'Orléans revendiquait également. Parmi lesquels, le château d'Amboise (Indre-et-Loire) et la chapelle
de Dreux.

Depuis 1999, année de la mort
du Comte de Paris, ce "trésor " appartient à la Fondation
Saint-Louis. Une fondation qu'il avait lui-même créée, et qui a été mise sous
la tutelle du ministère de l'Intérieur. Selon l'avocat de la famille, le Comte
avait cédé ses biens pour ne rien laisser à ses enfants. Dix de ses héritiers
ont donc lancé une procédure judiciaire et saisi le tribunal de grande instance
de Paris. 

70 dessins à la main de Louis
XIV

Pour Me Olivier Baratelli, l'avocat
d'Hélène et Jacques d'Orléans, le trésor des rois de France est inestimable. "Que
valent 70 dessins à la main de Louis XIV ? Que vaut le portrait du roi de France
Louis XIII par le portraitiste de la Cour ?
", ce sont des trésors
nationaux, explique l'avocat.

Il affirme qu'ils sont soit "invendables ",
soit "préemptés par l'Etat ". Ces biens ont vocation "à
retrouver des musées
", et pourraient être exposés au château d'Amboise.