Les Français pessimistes sur leur pouvoir d'achat (sondage)

(PRM / SIPA Autre)

Le gouvernement a du mal à convaincre avec ses mesures destinées à soutenir le pouvoir d'achat. C'est ce qui ressort du baromètre Viavoice-BPCE, réalisé pour France Info et Les Echos. Un nombre croissant de Français estime que son pouvoir d'achat va baisser, malgré les décisions prises par la nouvelle majorité.

Plus de cent jours après l'alternance, les Français sont-ils plus confiants sur leur pouvoir d'achat ? Réponse : non, d'après le "Baromètre Viavoice-BPCE des projets", réalisé pour France Info et Les Echos.

Au contraire, d'après ce sondage, les inquiétudes des Français en matière de pouvoir d'achat s'intensifient. Désormais, près d'un Français sur deux (46%) estime que son pouvoir d'achat "va diminuer" au "cours des trois prochains mois" (contre 36% avant l'été). Ils sont également 29% a envisager de mettre "moins d'argent de côté" (contre 21% en mai).

Les Français peu convaincus par l'effet des mesures gouvernementales

L'étude pointe trois facteurs : la période de "pré rentrée" source d'inquiétudes (rentrée scolaire, impôt sur le revenu), la conjoncture macro-économique (plans sociaux, taux de chômage) et un phénomène d'actualité (débat sur le prix du carburants).

Que ce soit les annonces sur le carburant, la revalorisation de l'allocation de rentrée ou la coup de pouce au Smic, il semble en fait que "*d'une manière générale,  les mesures prises par l'exécutif depuis sa présence au pouvoir ne parviennent pas à convaincre les Français que la situation de leur pouvoir d'achat s'améliore * ", explique François Miquet-Marty, directeur associé de l'Institut Viavoice, qui a réalisé cette étude.

Le sondage a été réalisé les 23 et 24 août derniers, auprès d'un échantillon d'un millier de personnes.

Oeuvres liées

{% document %}

Vous êtes à nouveau en ligne