Les artisans dans la rue contre l'augmentation de la TVA

(Maxppp)

Journée de mobilisation nationale ce vendredi dans le secteur de l'artisanat. Selon les chiffres de la Capeb, 40.000 emplois seront détruits d'ici l'an prochain, si le gouvernement ne revient pas sur sa décision de relever la TVA. Des rassemblements étaient prévus un peu partout en France.

Une journée nationale de manifestation ce vendredi, avant une autre mobilisation pour la fin du mois : l'artisanat et le bâtiment ne vont pas bien, et le font savoir. Le secteur se sent un peu oublié par le gouvernement. "Trop c'est trop", fera savoir la Fédération française du bâtiment à la fin du mois. Ce vendredi, c'étaient les artisans qui donnaient de la voix.

La Capeb, la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment, a fait ses comptes : près de 40.000 emplois sont menacés entre 2013 et 2014, "soit plus de quatre fois le nombre de licenciements de PSA en 2012" , selon l'expression de son président Patrick Liébus.

Les artisans réclament donc le retour à la TVA réduite, à 5% - au lieu des 10% annoncés pour la fin 2014. Ceci pour éviter le travail au noir, la concurrence étrangère et celle des auto-entrepreneurs, qui ne sont pas soumis aux même règles.

Les artisans espéraient 1.000 manifestants à Paris ; ils étaient 200 à 300 rassemblés devant l'Assemblée nationale. D'autres rassemblements se sont tenus un peu partout en France.