Le siège de la CGT à Montreuil "vandalisé"

(Au moins deux personnes cagoulées ont saccagé les portes vitrées de l'entrée du siège de la CGT à Montreuil dans la nuit de vendredi à samedi © Radio France / Cécila Arbona)

Le siège national de la CGT à Montreuil a été "vandalisé" la nuit dernière, a déclaré son secrétaire général, Philippe Martinez.

Notre reporter Cécilia Arbona a pu constater les dégâts ce samedi au siège de la CGT à Montreuil (Seine-Saint-Denis) où Philippe Martinez s'est exprimé lors d'une conférence de presse dans l'après-midi. 

 Les caméras de surveillance devant le bâtiment ont permis de déterminer la présence d'au moins deux personnes cagoulées. Les auteurs de ce saccage, qui a eu lieu vers minuit, étaient bien équipés, a commenté le leader de la CGT. "Grâce à la vigilance de nos équipes de sécurité, on a évité la casse ", a encore dit le secrétaire général.

Reportage de Cécilia Arbonna au siège de la CGT à Montreuil
--'--
--'--

​ 

Le Premier ministre Manuel Valls a été l'un des premiers à condamner sur twitter ces dégradations. "Rien ne peut justifier ces attaques contre les acteurs de la démocratie sociale", a écrit le Premier ministre.

 

Malgré cet acte de vandalisme, Philippe Martinez s'est dit déterminé à continuer la lutte contre la loi Travail. "Rien ne nous détournera des objectifs qui nous sont fixés du mouvement social qui est en cours depuis plus de 4 mois, c'est-à-dire le retrait de ce projet de Loi ", a souligné Philippe Martinez. Une nouvelle journée d'action est prévue mardi prochain.

L'enquête de police est en cours. La police a reçu "des consignes de vigilance accrue" autour des locaux d'organisations syndicales en région parisienne, a indiqué la préfecture dans un communiqué.

 

(© Visactu)