Le feu détruit plus de 2.600 hectares à la Réunion

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

L'incendie qui ravage le parc national de l'île de la Réunion a détruit plus de 2.600 hectares depuis mardi. 26 habitations ont dû être évacuées. 172 pompiers supplémentaires sont arrivés de métropole et s'ajoutent aux centaines de personnes, pompiers et autres, mobilisés pour lutter contre les flammes.

La préfecture de la Réunion a décidé l'évacuation de 26 habitations sur les hauteurs de La Chaloupe Saint-Leu, au chemin de Vaudeville et au chemin des Tamarins. Les autorités estiment que leur sécurité ne peut être garantie, alors que l'incendie n'est toujours pas maîtrisé, dans ces zones très difficiles d'accès. Les évacués sont pris en charge par les communes du secteur.

Attisé par de fortes bourrasques de vent, le feu a déjà détruit plus de 2.600 hectares depuis mardi. Et il se rapproche des zones agricoles, à 1.600 mètres d'altitude. Une exploitation a déjà été touchée et une maison a brûlé. Le vent a cessé une partie de la nuit, favorisant les évacuations. Mais les feux du front est ont en partie repris, tandis celui du Piton des orangers est contenu, même s'il progresse encore, explique la préfecture.

Les secours ont reçu le renfort de 172 pompiers arrivés de métropole. Ce qui porte à environ 800 l'effectif des personnes qui vont luttent contre l'incendie, entre pompiers et agents de l'ONF, des communes etc. Ils sont appuyés par quatre hélicoptères bombardiers d'eau. Par ailleurs, 50 gendarmes sont mobilisés pour sécuriser la zone et mener l'enquête sur les départs de feu.

Grégoire Lecalot, avec agences

Vous êtes à nouveau en ligne