Le docteur Bonnemaison de retour à l’hôpital ?

(L'hôpital de Bayonne négocie la réinsertion du docteur Bonnemaison dans l'administration © Maxppp)

La direction de l’hôpital de Bayonne cherche un moyen de réintégrer le docteur Bonnemaison, acquitté après avoir été accusé d’euthanasie sur des patients en fin de vie. Mais pas en tant que médecin.

Nicolas Bonnemaison envisage sa reconversion. L'ex-urgentiste bayonnais, acquitté par la Cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques après avoir été accusé de l'empoisonnement de sept patients en fin de vie, pourrait faire son retour à l'hôpital. Mais pas en tant que médecin puisqu'il est interdit d'exercer. Le Conseil d'Etat a en effet confirmé en décembre sa radiation de l'ordre des médecins.

 

Rien n'est encore signé mais la direction de l'hôpital étudie le moyen de le réintégrer. Elle a confié à nos confrères de France Bleu Pays basque que même si le profil du poste n'était pas encore défini, ce serait sans doute dans l'administration. Les conditions de sa réintégration sont en cours de négociation. La décision pourrait intervenir dans les prochaines semaines. Elle appartient au directeur de l'hôpital, Michel Glanes.

 

Nicolas Bonnemaison a confirmé à France Bleu Pays Basque, son intérêt pour un retour à l'hôpital. Il reste cependant très prudent. Acquitté il y a neuf mois, son parcours judiciaire n’est pas encore terminé. Il sera rejugé en appel, par la Cour d'Assises du Maine et Loire à Angers en octobre prochain.