Votre bulletin de salaire est-il trop compliqué ?

Pas loin de 30 lignes et autant de chiffres et d'abréviations difficiles à comprendre. La fiche de paye est l'une des cibles de propositions de simplifications administratives présentées ce lundi.

Thierry Mandon, député PS, et Guillaume Poitrinal, ex-président du directoire d'Unibail-Rodamco, présentent, lundi 14 mars, 50 mesures de simplifications pour les entreprises. Parmi elles, la clarification du bulletin de salaire. Les salariés espèrent ainsi pouvoir mieux décrypter la fiche de paie qu'ils reçoivent tous les mois.

Déjà mise en place partiellement depuis le début 2013, la refonte du bulletin de salaire a également pour but de faciliter la gestion de la paie pour les entreprises. En effet, selon Le Figaro, l'établissement d'un bulletin de paye coûte 390 euros par an à une entreprise française, bien plus que la moyenne mondiale (qui se situe à 250 euros). En moyenne, une fiche de salaire comporte une trentaine de lignes contre moins de dix en Allemagne.

Selon le ministère du Travail, il est déjà possible de simplifier le bulletin de paie en regroupant les informations relatives aux prélèvements sociaux et fiscaux en six catégories. Mais cela semble insuffisant : début janvier, le président de la République a proposé "un choc de simplification" pour faciliter la vie des entreprises françaises.

Car le constat est accablant : un rapport du Forum économique mondial précise que la France occupe le 116e rang sur 146 pour sa complexité administrative, rappelle Le Parisien. L'OCDE estime, elle, que la complexité du système français coûte 60 milliards d'euros par an aux entreprises hexagonales, cite La Tribune.

Votre bulletin de salaire est-il trop compliqué ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage
Vous êtes à nouveau en ligne