Une baisse des impôts peut-elle freiner la montée du Front national ?

Manuel Valls a annoncé de nouvelles baisses d'impôts au lendemain de la débâcle socialiste aux européennes. 

"Ça suffit ! Il faut de nouvelles baisses d'impôts." Manuel Valls a annoncé, lundi 26 mai sur RTL, qu'il entendait à nouveau faire baisser la fiscalité. "Il le faut parce que c'est devenu insupportable", a ajouté le Premier ministre, rappelant les augmentations intervenues depuis 2010. "Cette fiscalité pèse lourdement sur les couches populaires et sur les classes moyennes", a-t-il argué. 

Il y a dix jours déjà, Manuel Valls annonçait une baisse d'impôts pour trois millions de foyers, pour un montant total d'un milliard d'euros, et avancé le chiffre de 1,8 million de foyers qui ne seraient plus imposables du fait de cette nouvelle mesure. 

Mais cela pourra-t-il endiguer la montée du Front national ? Le parti de Marine Le Pen a enregistré dimanche sa première victoire nationale, remportant 24 sièges au Parlement européen. 

Une baisse des impôts peut-elle freiner la montée du Front national ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage