Trouvez-vous choquant qu'un ex-président de la République soit placé en garde à vue ?

Nicolas Sarkozy est entendu à Nanterre dans le cadre d'une affaire de trafic d'influence présumé. C'est la première fois qu'un ancien chef de l'Etat est placé en garde à vue en France.

Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue, mardi 1er juillet, à Nanterre (Hauts-de-Seine). Les enquêteurs de la brigade anticorruption de la police judiciaire vont pouvoir entendre l'ancien président pendant une période 24 heures, renouvelable une fois. C'est la première fois qu'un ex-président de la République est entendu sous ce régime.

Nicolas Sarkozy est soupçonné d'avoir proposé un poste prestigieux à un magistrat de la Cour de cassation en échange d'informations sur les procédures le visant. Ce magistrat, Gilbert Azibert, est en garde à vue depuis lundi, de même que son confrère Patrick Sassoust et l'avocat de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog.

Interrogé sur i-Télé, le député UMP et ancien juge d'instruction Georges Fenech a estimé qu'il fallait "crever l'abcès" et faire confiance à la justice. De son côté, sur Europe1, le député PS Julien Dray a expliqué qu'"être entendu n'[était] pas une preuve de culpabilité".

Cette situation complique la donne pour un éventuel retour en politique de Nicolas Sarkozy. 

Trouvez-vous choquant qu'un ex-président de la République soit placé en garde à vue ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage