Soutenez-vous l'intervention française pour rétablir la paix en Centrafrique ?

Alors que des tirs ont fait plusieurs morts, jeudi, dans la capitale Bangui, la France attend le feu vert de l'ONU pour intervenir en Centrafrique.

Les 15 pays membres du conseil de sécurité de l'ONU doivent adopter, jeudi 5 décembre, le projet de résolution français pour intervenir en Centrafrique.

Dans un pays de 5 millions d'habitants, plus de 500 000 personnes ont fui pour éviter les massacres. Depuis un an, les conflits interreligieux et ethniques font rage. Après les pillages et les exactions commis par les ex-rebelles musulmans de la Séléka, des miliciens chrétiens anti-balakas ripostent.

Selon l'ambassadeur français à l'ONU Gérard Araud, la mission de la France sera de rétablir l'ordre dans la capitale et de sécuriser les axes routiers pour faciliter l'accès humanitaire. Ainsi, pendant six mois, 1200 soldats devraient se déployer pour stabiliser le pays avant que les casques bleus onusiens prennent le relais. Aucune date n'a, pour l'instant, été fixée.

Le but serait aussi de former une force de 6 000 hommes, pour éviter un éventuel génocide, comme au Rwanda en 1994.

Les détracteurs de cette intervention soulignent déjà un nouveau coût élevé pour cette mission dont la durée reste inconnue.

Soutenez-vous l'intervention française pour rétablir la paix en Centrafrique ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage
Vous êtes à nouveau en ligne