Impôts : êtes-vous favorable à un prélèvement à la source sur le bulletin de salaire ?

Le gouvernement annonce, mercredi, le calendrier pour la mise en place du prélèvement de l'impôt sur le revenu à la source.

Une réforme fiscale se profile pour le contribuable : le prélèvement de l'impôt sur le revenu à la source. François Hollande en avait fait la promesse. Le ministre des Finances, Michel Sapin, souhaite la mise en place d'un dispositif irréversible dès le 1er janvier 2018.

Des questions techniques se posent cependant pour son entrée en vigueur. Le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, assure que personne ne paiera deux fois. L'année 2017 pourrait ainsi être une année blanche pour le contribuable, durant laquelle les revenus salariaux ne seraient pas imposés. Les revenus sur le capital et les rémunérations exceptionnelles seraient néanmoins taxées. 

L'annonce provoque quelques réticences. Certains s'inquiètent de voir les données personnelles aux mains des employeurs, et les entreprises chargées de la collecte grognent devant le surplus de travail.

L'impôt à la source n'est pas une idée nouvelle. L'Allemagne l'applique depuis 1920, les pays nordiques, les Etats-Unis ou l'Espagne utilisent également cette méthode. En France, en 1973, le ministre des Finances, Valéry Giscard d'Estaing, avait déjà tenté de faire voter ce projet. En vain.

Et vous, êtes-vous favorable au prélèvement à la source par votre employeur ?

Votez, réagissez, commentez sur le site.

Impôts : êtes-vous favorable à un prélèvement à la source sur le bulletin de salaire ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage
Vous êtes à nouveau en ligne