Faut-il raccourcir les séjours à la maternité pour faire des économies ?

Un rapport examiné par le conseil d'administration de la Sécurité sociale préconise de les réduire à 3 jours.

Raccourcir la durée des séjours à la maternité, voilà l'une des pistes d'économies étudiées par le conseil d'administration de la Sécurité sociale, selon un rapport dévoilé par "Le Figaro" mercredi 25 juin. 

En France, pour un accouchement par voie basse, une femme est hospitalisée en moyenne 4,2 jours, soit 1,2 jour de plus que dans les autres pays développés. En contrepartie d'un raccourcissement de leur séjour, les femmes bénéficieraient d'un accompagnement à la sortie de la maternité. Le ministère de la Santé envisage une prise en charge par une sage-femme libérale à domicile.

Le programme Prado lancé en 2010 offre aux mères un accompagnement de ce genre. Progressivement mis en place, il devrait concerner 210 000 femmes en 2014. 

Mais le raccourcissement de la durée du séjour en maternité inquiète. Thierry Vidor, de l'association Familles de France, pose sur BFMTV la question des risques pour les nouveau-nés et pour les mamans à qui il faut plus de trois jours pour se remettre d'un accouchement. L'Académie nationale de médecine met également en garde contre un retour trop précoce à domicile.

Mais la mesure pourrait générer 280 millions d'euros d'économies. Un coup de rabot budgétaire bienvenu alors que le gouvernement prévoit de trouver 10 milliards d'économies dans le domaine de la santé, dont 3,5 milliards dès l'année prochaine.

Votez, réagissez, commentez sur le site. 

Faut-il raccourcir les séjours à la maternité pour faire des économies ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage
Vous êtes à nouveau en ligne