Faut-il généraliser le tiers payant chez les médecins ?

La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine présente jeudi son projet de loi de santé publique. Une des mesures consiste à permettre aux patients de ne plus débourser d'argent lors d'une consultation chez un généraliste.

Un traitement de choc ? Marisol Touraine présente jeudi 19 juin son projet de loi de santé publique. L'une des mesures phares : la généralisation du tiers payant aux médecins. Ce qui permettrait à tous les Français de ne plus débourser d'argent lors d'une consultation chez un généraliste.

Actuellement seuls les bénéficiaires de la CMU et de l'AME sont dispensés d'avancer les frais chez le docteur. La mesure est appliquée depuis vingt ans dans les pharmacies, mais les médecins, eux, n'en veulent pas. Ils craignent une surcharge de travail administratif, un coût de traitement supplémentaire et une déresponsabilisation des patients. Seuls les centres de santé estiment que le tiers-payant facilite les transactions.

Interrogé par "Le Parisien", le président de la Fédération des médecins de France  Jean-Paul Hamon, affirme qu'"imposer un tiers payant obligatoire généralisé serait une déclaration de guerre aux médecins libéraux".

Etienne Caniard, président de la Mutualité française, estime quant à lui que "la généralisation du tiers payant est indispensable pour lutter contre le renoncement aux soins, plus important en France qu'ailleurs. Sur les 28 pays de l'Union européenne, 25 appliquent déjà cette mesure". Cet argument d'un acteur majeur de la protection sociale pourrait être utilisé par le gouvernement pour faire voter le texte de loi à la rentrée.

Votez, réagissez, commentez sur le site.

Faut-il généraliser le tiers payant chez les médecins ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage
Vous êtes à nouveau en ligne