Etes-vous favorable à l'ouverture de davantage de magasins le dimanche ?

Le Premier ministre dirige une réunion interministérielle, lundi 30 septembre. Le thème de cette concertation : le travail dominical. Deux grandes enseignes de bricolage ont ouvert dimanche, bravant une décision de justice du tribunal de Bobigny du 26 septembre.

Bien que défavorable à la généralisation du travail le dimanche, le gouvernement veut éviter un bras de fer et une cristallisation du débat. Il se réunit ce lundi 30 septembre pour proposer un assouplissement de la loi. Actuellement, un maire ou un préfet peuvent accorder aux commerces de détails non alimentaires des ouvertures exceptionnelles le dimanche, cinq fois par an. Problème : certains magasins ouvrent tous les dimanches de l'année. Et ce week-end, en Ile-de-France, deux grandes enseignes de bricolage, Leroy Merlin et Castorama, ont bravé l'interdiction du tribunal de Bobigny.

Gérard Fillon, le porte-parole du collectif des Bricoleurs du dimanche, qui regroupent des salariés favorables au travail dominical, estime que des négociations ont été menées avec les entreprises. Selon lui, les employés volontaires ont obtenu des repos compensateurs et des augmentations de salaires.

Etes-vous favorable à l'ouverture de davantage de magasins le dimanche ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage
Vous êtes à nouveau en ligne