Espionnage américain : êtes-vous choqué par la mise sur écoute des présidents français ?

Après les révélations sur l'espionnage de plusieurs présidents de la République par la NSA, François Hollande a convoqué mercredi un conseil de défense.

Mediapart et Libération ont mis les pieds dans le plat en publiant des documents de WikiLeaks sur les écoutes des présidents Chirac, Sarkozy et Hollande par les Etats-Unis. Entre 2006 et 2012, les chefs d'Etat français et leurs proches conseillers ont été espionnés par les autorités américaines.

François Hollande a décidé de réagir en convoquant un conseil de défense pour évaluer les informations parues dans la presse. Le président de la République recevra ensuite une délégation parlementaire composée des présidents des assemblées et des groupes politiques, autour du Premier ministre et des ministres de l'Intérieur, de la Défense et des Affaires étrangères.

Mardi soir, la Maison Blanche a assuré qu'"elle ne ciblait pas les communications du président français". Mercredi, l'ambassadrice des Etats-Unis à Paris, Jane D.Hartley, a été convoquée au Quai d'Orsay.

Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a estimé, sur i-Télé, que de telles écoutes étaient "inacceptables entre alliés". François Bayrou, le président du MoDem, "trouve cela grave mais pas surprenant".

Etes-vous surpris que les conversations téléphoniques des dirigeants français n'aient plus de secret pour les Américains ?

Votez, réagissez, commentez sur le site.

Espionnage américain : êtes-vous choqué par la mise sur écoute des présidents français ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage
Vous êtes à nouveau en ligne