Espérez-vous voler un jour dans un avion à énergie solaire ?

L'avion Solar Impulse 2 a décollé lundi d'Abu Dhabi, pour un tour du monde de 25 jours... sans une goutte de carburant.

C'est parti pour un tour du monde sans précédent. Après douze années de recherches, l'avion solaire Solar Impulse s'est envolé lundi 9 mars, d'Abu Dhabi, pour un tour de la planète en douze étapes. C'est le Suisse André Borschberg qui a effectué le premier décollage en direction de Mascate, capitale du sultanat d'Oman, où il est attendu lundi en fin de journée. Le second pilote, son compatriote Bertrand Piccard, prendra le relais en alternance.

L'avion solaire Solar Impulse parcourra 35 000 km, à une vitesse moyenne comprise entre 50 et 100 km/h. Il doit promouvoir les énergies propres et tester l'endurance des pilotes. Cet appareil en carbone possède des ailes de 72 mètres de long, est muni de 17 000 cellules solaires et pèse 2,5 tonnes (soit 1% d'un A380) !

Mais l'énergie solaire peut-elle rendre un avion de ligne autonome ? Pour ce faire, le premier impératif est d'abaisser le poids de l'avion. Les constructeurs doivent aussi développer des batteries au lithium plus performantes, et les bancs d'essai proposer des moteurs électriques compétitifs.

Directeur général technologie et innovation chez Airbus, Jean Botti pense que "l'avenir des vols commerciaux pourrait passer plutôt par une propulsion électrique et hybride". Tom Enders, PDG d'Airbus, a même évoqué un avion commercial de 50 à 70 places propulsé par des batteries, mais sans préciser de dates.

Votez, réagissez, commentez sur le site.

Espérez-vous voler un jour dans un avion à énergie solaire ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage
Vous êtes à nouveau en ligne